Bénéfices du clampage tardif du cordon ombilical

Crédit photo : Monet Nicole www.monetnicole.com 

Même si ce n’est pas encore systématique de laisser le temps au cordon de se vider de son sang (un peu ou complètement) avant de le couper, c’est une pratique de plus en plus reconnue. Le sang contenu dans le placenta devrait normalement revenir à l’enfant. Tant que le nouveau-né ne s’est pas mis à respirer de lui-même ou que le cordon a encore une pulsation, le laisser intact nous assure que le bébé reçoit toujours une bonne dose d’oxygène. Si tu es enceinte et que tu te poses des questions sur le sujet, voici quelques points à prendre en considération.

La position de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) est la suivante :

Le clampage tardif du cordon ombilical (pratiqué une à trois minutes après l’accouchement) est recommandé pour toutes les naissances, simultanément à l’instauration des soins néonatals essentiels.

Le principal bienfait du clampage tardif est de donner une bonne réserve de fer au bébé jusqu’à 6 mois à 1 an après la naissance. Selon une revue de littérature Cochrane, il y aurait par contre plus de chances pour l’enfant de faire une jaunisse lorsqu’on laisse du temps passer avant de couper le cordon. Comme  la jaunisse est relativement bénigne et facile à traiter, la balance pèse en faveur du clampage tardif.

C’est aussi respecter le rythme de la naissance de la famille. Après la naissance du bébé, il reste l’accouchement du placenta. Entre les deux, c’est la naissance d’une famille. Il est important pour l’établissement de l’allaitement et la montée d’ocytocine chez la mère que ce moment ne soit pas perturbé. Laissons donc quelques minutes à la nouvelle famille pour faire connaissance. Une fois le placenta sorti, il n’y a pas non plus d’urgence à couper le cordon.

Dans le cas d’un désir de faire un don de sang de cordon, il faudra couper le cordon quelques secondes après la naissance (bien avant la sortie du placenta) pour faire un prélèvement. Il faut s’inscrire auprès d’Héma-Québec et passer un processus de sélection avant l’accouchement.

Si tu penches vers le clampage tardif du cordon, mieux vaut l’indiquer dans ton plan de naissance afin que le personnel hospitalier soit informé de ton choix. Si tu as une doula, celle-ci peut aussi s’assurer de rappeler ton désir au personnel alors que ton partenaire et toi êtes dans les vapes! Si le bébé ou toi avez besoin de soins d’urgence après la naissance, ton souhait pourrait ne pas être respecté.

Est-ce que ton idée est faite?

doula Laurentides

 

 

 

préparation à l'accouchement

About the author