Quand ‘Le village’ après la naissance n’est pas là…

Tu as probablement déjà entendu l’adage « Ça prend un village pour élever un enfant ». C’est une belle phrase qui était sûrement pleine de sens il y a longtemps. Si tu es maman, as-tu eu la chance d’expérimenter cette force tranquille que peuvent apporter la famille et les amis qui se relaient pour venir nous offrir du support? Probablement pas… Si tu es une future maman, comment envisages-tu ton postnatal? Qui sera là pour te cuisiner de bons petits plats, te masser le dos, bercer bébé pendant que tu prendras un bain? Ton partenaire sera aussi fatigué et hors de sa zone de confort. Tu ne peux pas compter juste sur lui. Et pourtant… on est éloignés les uns des autres, on a tous un rythme de vie complètement fou et on ne sait pas comment demander de l’aide.

Alors comment faire pour rallier les gens à nos côtés pendant cette période charnière de nos vies? D’abord en remettant l’importance d’un bon support en postnatal à l’avant plan, en changeant les mentalités. J’aime souvent rappeler aux gens que l’humain est un être social. Nous avons besoin les uns des autres, à certains moments plus que d’autres. Nos meilleurs souvenirs sont forgés lors de célébrations, de rituels, d’euphorie collective (allo l’époque du Cégep). Personnellement, rien ne m’émeut plus que de voir des gens se rassembler (sans toujours connaître le pourquoi). Je pleure en voyant des manifestations. Je pleure en assistant à des spectacles de danse d’enfants. Des gens qui se rejoignent autour d’un projet commun, c’est beau pis ça me touche droit au coeur.

Pourquoi je te dis tout ça? Parce que le postnatal est la période la plus dure que tu auras à vivre de ta vie (ou peut-être pas) mais personne n’en parle. On focus sur le bien-être pendant la grossesse et on donne des trucs pour survivre à l’accouchement mais on oublie complètement la partie après. Celle qui va durer toute ta vie : la maternité. 

Pendant cette période critique où tu devrais travailler à deux choses uniquement (tomber en amour avec ton bébé et établir ton allaitement), d’autres devraient se relayer à ton chevet pour prendre soin de toi. En anglais on dit « Mother the Mother ». Si tu n’as pas cette possibilité (comme la plupart d’entre-nous), voici quelques pistes de réflexion pour toi.

Demande de l’aide

Avant la naissance, fais-toi une liste de gens à contacter et demande-leur s’ils croient avoir un peu de temps à t’accorder après l’arrivée de bébé. Associe à chacun une tâche spécifique en fonction de tes besoins et de leur désirs / implication (ménage léger, support moral, cuisiner des repas simples, prendre soin des enfants plus vieux, …). Fais une liste de numéro à appeler pour ton partenaire après l’accouchement afin que s’organise tout ce beau monde là.

Accepte d’être plus vulnérable

Une situation nouvelle se profile pour toi. Tu n’auras plus le contrôle. Tu éprouveras sûrement différents sentiments contradictoires. Ne te sens pas mal de pleurer devant des gens, demander de l’aide, changer d’idée constamment ou juste être habillée tout croche!

Sois ta priorité

On doit d’abord prendre soin de soi avant de pouvoir prendre soin des autres. Dis non à ce qui n’est pas essentiel. Sois claire dans tes demandes aux autres (ne les laisse pas te deviner). Laisse les autres s’impliquer et accepte que tout ne soit pas fait à ta façon. Prend du temps pour toi, juste pour toi, un peu chaque jour.  

Joins-toi à un groupe

Inscris-toi à un cours de yoga, de tricot ou de danse. Fais du bénévolat. Propose des rencontres au parc à des mamans à la maison ou en congé de maternité. Bref, essaie de briser ton isolement, de te changer les idées et de profiter d’une connexion à d’autres adultes.

Il n’y a pas de recette magique pour le postnatal et chaque femme est unique. Il te suffit de te préparer au mieux de tes connaissances et de tenter d’avoir un max de support à tes côtés. Ça sera déjà un bon bout de fait!

Si ça te fait paniquer, sache que je fais du suivi à domicile dans la région de Montréal. C’est un service complet de relevailles avec accompagnante à la naissance, chef ayurvédique et naturopathe pour femmes et enfants…  direct chez toi. Je veux bien faire partie de ton village moi!

doula postnatale Montréal

 

 

About the author